Claustrophobia Relationnis

Derrière mon air détaché,
Sous mes airs de vous snober,
Se cache une étrange vérité:
J’ai peur d’être trop aimée.
Je crois que ma place est chez moi.
Je crois que ma place est en marge.
Sur les deuxième et troisième croix,
Je nage a côté de la barge.
Sans abuser de la métaphore
Du sexe et de la relation,
Sans cesse j’entre et je sors
Puis me retire en toute discrétion.
Je me ravie du confort,
De la chaleur enveloppante;
Puis je quitte le port
Pour la mer rafraichissante.
Si tu prends ma présence
Pour une promesse,
C’est au salon d’aisance
Que je retrouve ma noblesse.
J’ai tellement peur de vous blesser
Que sans compter je m’endette
Au point de ne plus pouvoir rester
Jusqu’à ce que j’en perde la tête.
Et je m’enfuis, n’y tenant plus,
Me murer dans un silence fortifié
Et je jette ainsi mon dévolu
Sur mon émoi mortifié.
430169486542
Publicités