Pépites

Au début des années 1990, la découverte de l’intelligence émotionnelle a levé le voile sur une bizarrerie : 70% des personnes dotées d’un QI moyen dépassent celles qui ont un QI élevé.

Avec la mise en évidence du rôle de l’intelligence émotionnelle, l’idée, largement répandue, que seul le QI pouvait mesurer la réussite, a été battue en brèche.

Aujourd’hui, les chercheurs s’accordent pour dire que l’intelligence émotionnelle est LE critère qui distingue les génies du commun des mortels. L’intelligence émotionnelle (IE), c’est l’art de manier les émotions qui influent sur notre comportement, nous permettent de naviguer dans une société toujours plus complexe, et de prendre les bonnes décisions.

Interrogé par Psychologies, le psychologue Daniel Goleman décrit ainsi cette forme d’intelligence comme « un art d’utiliser ses émotions » et distingue cinq compétences qui la caractérisent : la conscience de soi, la maîtrise des émotions, la motivation, l’empathie et la capacité à entrer…

View original post 1 905 mots de plus

Publicités