J'Arrête de Râler

Une étude menée auprès de 6 000 personnes par des chercheurs en psychologie de l’université allemande d’Iéna tend à démontrer que râler serait bon pour la santéet l’espérance de vieselon un article  du Parisien. L’enquête conclut notamment que contenir ses émotions conduirait à « une accélération cardiaque, qui pourrait à la longue augmenter les risques d’hypertension ou d’ennuis ». Apparemment nous serions tous d’accord pour dire que  le fait que garder nos frustrations pour nous-même serait plus néfaste que de les exprimer.  Le Parisien se demande alors si la râlerie française « considérée comme un sport national », serait en train d’acquérir ses lettres de noblesse.  L’article nous met tout de même en alerte en nous précisant que pour rester saines notre pratique de la râlerie doit respecter  certaines règles… » 

shtroumf râleurLa démarche partagée dans  J’arrête de râler! (vendu à plus de 150 000 exemplaires) nous invite à nous donner les moyens de prendre…

View original post 981 mots de plus

Publicités