version audio en musique

44850_430161926542_527936542_4783292_814106_n[1]

Ni prince charmant,

Ni amant, ni tyran,

C’est vers un compagnon d’errance

Que se dirige mon espérance.

Pas une âme sœur,

Pas un coup de cœur,

C’est un compagnon de voyage

Qu’il faut pour parcourir les âges.

Qu’il soit un peu de tout,

Mais surtout pas jaloux;

C’est avec un compagnon d’armes

Qu’on peut venir à bout des larmes.

Non aux gentlemen

Qui ne disent qu’amen;

A un compagnon d’adversité

On doit son authenticité.

Pas une âme noire

Chargée de désespoir.

Car deux compagnons inséparables

Sont, au néant, imperméables.

Aucune possession,

Aucune domination,

Je parle ici d’un compagnon de jeu

Qui de la liberté maîtrise l’enjeu.

Refus de l’imposteur

Faisant fi de l’honneur;

Il s’agit là d’un compagnon de route

Qui met la mesquinerie en déroute.

Pas un esprit fermé

Mais au rêve éveillé

Car avec un compagnon d’infortune

On peut sans nul doute atteindre la lune.

Sans a priori,

Sans alibi,

Il n’y a que dans un compagnon d’exil

Qu’on peut pleinement trouver asile.

   Ego

Publicités